www.rosentrammes.eu
Slogan du site

Site franco-allemand relatif au jumelage des communes françaises de Entrammes, Forcé et Parné sur Roc avec la commune allemande de Rosendahl, depuis le 4 octobre 1970/Deutsch-französische Internetseite der Partnerschaft zwischen der deutschen Gemeinde Rosendahl und den französischen Gemeinden Entrammes, Forcé und Parné sur Roc

Le jour du départ tant attendu est arrivé....

Le jour du départ tant attendu est arrivé. Après des kilomètres d’entrainement, nos athlètes sont prêts, les machines sont rutilantes...

Article mis en ligne le 25 avril 2008
par jean-marc
Imprimer cet article logo imprimer

Le jour du départ tant attendu est arrivé. Après des kilomètres d’entrainement, nos athlètes sont prêts, les machines sont rutilantes ; bref, le périple peut commencer...

JPEG - 143.9 ko
Jean Bodin prodigue quelques conseils

Dès 7h45, les cyclistes occupent la rue d’Anjou, face à la mairie d’Entrammes. La circulation est impossible car de nombreux supporters sont également présents. A côté de Jean Bodin, nouveau maire, on trouve Hubert Lardeux son prédécesseur, des représentants du comité de jumelage et de nombreux amis du club cycliste.

JPEG - 150.9 ko
Sur le perron de la mairie d’Entrammes

Avant que les cyclistes n’enfourchent leur machine pour rejoindre la mairie de Parné sur Roc, Jean Bodin dispose de quelques minutes pour leur servir le café et les croissants. On ne peut pas partir avec l’estomac dans les talons, tout de même.
Encore quelques photos sur le perron de la mairie, puis derrière le véhicule accompagnateur et, déjà, le groupe s’élance vers Parné sur Roc, dans le brouillard.
Gérard et Guy, les vétérans qui refont la route pour la 3° fois, sont en pleine forme, bien que le mollet soit un peu pâle.

JPEG - 156.9 ko
930 km à parourir d’ici le 1° mai

Quelques minutes à Parné sur Roc, le temps de dire au revoir à sa famille et tout le monde se dirige vers la mairie de Forcé, 3° étape de la matinée. A cette vitesse, ils devraient atteindre Rosendahl vers le 15 mai...

JPEG - 131.5 ko
Mairie de Parné sur Roc
JPEG - 129.6 ko
Au revoir et à bientôt !

Annette Chesnel, maire, attend le groupe au jardin de Rosendahl, avec de nombreux forcéens. Encore un café, additionné de quelques gouttes de « bonne », un morceau de brioche et c’est le début de l’aventure.

JPEG - 146.3 ko
Arrivée des hommes de tête à Forcé

Jean-Claude, qui a participé en 1992, est également présent et regrette de ne pouvoir repartir...

JPEG - 156.1 ko
Le jardin de Rosendahl

Au moment du départ, Jean-Marc Desnoë, président du comité de jumelage, vérifie quelques gourdes (attention au dopage), leur souhaite un bon voyage sans pluie et leur donne rendez-vous à 9h00, le 1° mai prochain, sur le parking à la sortie de l’autoroute à Coesfeld.

JPEG - 140.3 ko
Encore un dernier petit café...

Il est 9h15, la véritable étape peut commencer.

JPEG - 129 ko
Mairie de Forcé, c’est l’heure, il faut s’élancer...

1° étape Entrammes-Parné sur Roc-Forcé/l'Aigle (61)

Louvigné, Argentré, Montsurs, Deux-Evailles, Jublains, La Chapelle-au-Riboul, Villaines-la-Juhel, Gesvres, Saint-Pierre-des-Nids, La Ferrière-Bochard (61), Condé-sur-Sarthe, Lonrai, Colombiers, Radon, Larré, Ménil-Erreux, Essay, Courtomer, Moulins-la-Marche

JPEG - 155.3 ko
Villaines la Juhel, 1° pique-nique

Les cyclistes, avec un vent favorable, roulent à vive allure et l’euphorie du 1er jour cause quelques frayeurs. Un système de code avertisseur a été instauré par Jean-Claude, à la plus grande satisfaction de tous.

JPEG - 154.1 ko
Merd… fait chi… !

Kilomètre 73, première crevaison pour Guy, enfin pour son vélo, la roue de son vélo, quoi !

JPEG - 148.2 ko
Arrivée au lycée Napoléon de l’Aigle

Arrivée au lycée Napoléon de L’Aigle où un accueil chaleureux et un excellent et copieux diner (début d’une longue série de pâtes) attend les cyslistes, sans oublier la p’tite poire de Roland et Monique !

JPEG - 130.9 ko
C’est mieux qu’un pique-nique

Arrivée à 16 h 15 - 168 kms au compteur - moyenne 26,6 - Beau temps - une crevaison

2° étape l'Aigle/Lyons la Forêt (27)

Rugles (27), La Neuve-Lyre, Conches-en-Ouche, Ferrières-Haut-Clocher, Claville, Bacquepuis, Bérengeville-la-Campagne, Houetteville, Hondouville, Acquigny, Ailly, Gaillon, Courcelles-sur-Seine, Les Andelys, Fresne-l’Archevêque, Ecouis

JPEG - 161.3 ko
Deuxième jour et déjà un maillot jaune...

Par beau temps, nous sommes repartis direction Hondouville, où nous avons fait une halte pique-nique chez tonton Armand et tata Georgette qui nous ont gentiment accueillis.

Ensuite, la vallée de l’Eure offre de superbes paysages mais aussi de dures montées en direction de Gaillon où 3 côtes de 2 à 3 kms nous attendaient.
"Cela fait du bien et ça dresse" dit Gérard Gerboin !

JPEG - 174.6 ko
Tonton Armand

La promenade se poursuit par une descente vers Les Andelys et son superbe château Gaillard.

JPEG - 135.7 ko
Château Gaillard, aux Andelys

Comme le montre cette image, lors du passage au pied du château-fort de Richard Coeur-de-Lion, sous un ciel lumineux, le peloton est encore bien groupé.

Arrivés à Lyons-la-Forêt, un des "plus beaux villages de France", nous découvrons les chalets du camping Saint-Paul, au bord d’un canal.
Les crèmes ont fait leur apparition pour calmer les premiers coups de soleil sur les bras et jambes devenus couleur "écrevisse". Tiens, est-ce que les mollets seraient concernés ?

JPEG - 149.7 ko
Après l’effort, le réconfort...
JPEG - 144.9 ko
Eh, les copains, je vous cherchais partout...

Fin de journée sur la terrasse au soleil, suivie d’une visite de la ville et d’un repas "tumultueux" au Café du Commerce.

Arrivée à Lyons la Forêt à 14 h 40 - 123 kms au compteur - moyenne 26 - Très beau temps - 1 crevaison.

3° étape Lyons la Forêt/Hargicourt (02)

Morgny, Gournay-en-Bray (76), Marseille-en-Beauvaisis (60), Crèvecoeur-le-Grand, Breteuil, Paillart, Sourdon (80), Moreuil, Mézières-en-Santerre, Beaucourt-en-Santerre, Caix, Rosières-en-Santerre, Chaulnes, Marchelepot, Saint-Christ, Brie, Mesnil-Bruntel, Cartigny, Tincourt, Roisel

165 km – vitesse moyenne : 25 km/h

JPEG - 130.5 ko
Quelques minutes avant le départ du camping St Pau
JPEG - 120 ko
Gerberoy, un des plus beaux village de France

Encore une belle journée malgré un temps un peu couvert, l’occasion de faire un petit crochet par Gerberoy dans l’Oise, un des plus beaux villages de France.

JPEG - 129.8 ko
Ne m’attendez pas, c’est la chaîne qui...
JPEG - 157.6 ko
Cela fait du bien...
JPEG - 137.3 ko
Michèle, t’ as vu les coups de soleil...

Avec ses 165 km, l’étape est longue et n’est pas sans effet sur les organismes : fatigue générale et chute pour Gérard "Cela fait du bien et ça dresse". Mickaël, le masseur de service, est très sollicité…

JPEG - 158.5 ko
Enfin un peu de repos, quelle journée.. !

L’hébergement est assuré dans l’ancienne maison du pasteur d’Hargicourt, située près du temple de Nauroy.

JPEG - 153.5 ko
La pompe, c’est encore la chambre à air qui fuit...

Le diner, servi par le Café-Restaurant du Commerce, est excellent et copieux , dans une ambiance plutôt chaude. La proximité de la Belgique inspire Jean-Pierre et les histoires fusent...

4° étape Hargicourt/Vergnies (Belgique)

Bellicourt, Nauroy, (direction Magny-la-Fosse) Joncourt, Montbrehain, Bohain-en-Vermandois, Regnicourt, Wassigny, Etreux, Boué, Le Nouvion-en-Thiérache, Floyon (59), Etroeungt, Sains-du-Nord, Ramousies, Liessies, Willies, (direction Eppe-Sauvage) Sivry (Belgique), Renlies

105 km – vitesse moyenne : 24,2 km/h

Après l’orage de la nuit, le temps est frais et gris. Sur les routes étroites, la chaussée est mouillées et en très mauvais état. L’allure est ralentie. L’enfer du nord ? non, nous arrivons chez "bienvenue chez les Ch’tis". et il pleut !

JPEG - 121 ko
C’est le nord...
JPEG - 155.5 ko
Ah, saint Etton !

A Floyon, nous profitons de Saint-Etton pour... déjeuner !

JPEG - 129.6 ko
La Belgique, une petite bière...
JPEG - 159.2 ko
et révision générale des machines !
JPEG - 102.6 ko
La maison de village de Vergnies

Au menu du dîner, pâtes, boulette d’Avesnes, Nuits St Georges et genièvre...

JPEG - 112.7 ko
et ambiance garantie.. !

5° étape Vergnies/Tongeren (Hollande)

Erpion, Boussu-les-Wallcourt, Silenrieux, (direction Philippeville) Daussois, Yves Gomezée, Florennes, Flavion, Serville, Weillen, Sommière, Bouvignes-sur-Meuse, Dinant, Loyi, Dorinne, Spontin, Florée, Sorée, Evelette, Livois, Vyle et Tharoul, Huy, (traversée de la Meuse) Amay, Jehay, Noville, Crisnée, Koninksem

150 km – vitesse moyenne : 23,6 km/h

JPEG - 135.2 ko
Départ de Vergnies

Jean-Marie Bailly, le gérant du gîte de la maison de village,Vergnies espérait prendre quelques photos à l’heure du départ mais les cyclistes étaient si pressés de démarrer qu’ils sont partis avant l’heure prévue et … sans qu’il ait pu prendre de photos.

Quelle mouche les a donc piqué ? Auraient-ils passé une très bonne soirée, à Vergnies ? Qui les attend à Tongeren, à la frontière germano-hollando-belge, pour susciter une telle précipitation, est-ce la peur d’être rattraper par le mauvais temps, la fraicheur de la matinée, les nuages qui s’amoncèlent à l’horizon..?

JPEG - 134.9 ko
La Meuse
JPEG - 107 ko
Ah, ces coups de soleil !

Après une première halte casse-croûte, sur les bords de la Meuse, à Dinant (ville natale de Adolphe Sax, inventeur du saxophone), bien repus et les petits bobos soignés, les cyclistes enfourchent le vélo pour une dure et longue montée.

Guy peine, mais une grande solidarité règne au sein du groupe. Chapeau les gars !

JPEG - 129.4 ko
La célèbre côte du mur de Huy...

De son vrai nom « le Chemin des Chapelles », cette rue est nommée Mur de Huy par les passionnés de cyclisme . C’est ici que se situe l’arrivée de la célèbre course de la Flèche Wallonne, où se sont affrontés les plus grands noms du cyclisme..

Avec une dénivellation de 128 m sur une longueur de 1,3 km, sa pente moyenne est 9,8 % mais peut atteindre 26 %.

Rien n’arrête les cyclistes mayennais, qui n’hésitent pas à se glisser dans la roue des plus grands et à franchir la ligne d’arrivée avec une étonnante facilité. Cependant, cette performance soulève question : ont-ils vraiment compris le sens de cette célèbre course ?

Triste fin de journée pour le peloton...

JPEG - 162.8 ko
Et les gars, on nous a piqué nos vélos !

6° et avant dernière étape Tongeren/Raesfeld (Allemagne)

Bilzen, As, Opoeteren, Neeroeteren, Kinrooi, Molenbeersel, Haler, (Hollande) Ell, traverser le canal, (direction Eind) Leveroy, Heythuysen, Roggel, Helden, Maasbree, Sevenum, Horst, Lottum, traverser la Meuse (en bac), (direction Arcen) Walbeck (Allemagne), Geldern, Kapellen, Hamp, Bônning-Hardt, Alpen, Buderich, Wesel, Brunen, Marienthal, Erle

205 km – vitesse moyenne : 26,5 km/h

JPEG - 151.4 ko
Départ de Tongeren
JPEG - 127.4 ko
Bilzen, mais où donc est la bonne route.. ?

La traversée de Bilzen se révèle laborieuse : en raison des travaux, impossible de retrouver la direction de Raesfeld.
Mais où sont les panneaux de signalisation d’As ?

JPEG - 96 ko
Voilà le canal Albert, c’est bon !

Bonne ou mauvaise direction, tant pis, on suit un jeune cycliste belge, le long du canal Albert...

JPEG - 121.4 ko
Tiens, un moulin...
JPEG - 158.1 ko
Traversée de la Meuse, par bac, à Lottum

Enfin l’Allemagne... et le Rhin...

JPEG - 89.2 ko
Puis traversée du Rhin à Büderich

... puis Raesfeld.

JPEG - 143.9 ko
Tongeren/Raesfeld, quelle étape.. !

Quelle journée : des kilomètres supplémentaires, 5 crevaisons , un pneu éclaté et une groß fatigue générale.

Bière, douche, apéritif : la fatigue disparait et ça repart. La question : où dort-on, dans le foin ? Non ! si !

JPEG - 151.6 ko
Un peu de réconfort...
JPEG - 147.2 ko
... bien mérité.

Suspens ! Et le moment de grimper au grenier arrive. La porte s’ouvre et là… du foin, du foin, rien que du foin ! Tous se retiennent... quelques minutes seulement, et commence alors une bagarre. Il est vraiment trop tôt pour dormir, même si demain matin, il faut démarrer de très bonne heure, pour rejoindre, dès 9h00, les autres Français partis par cars.

JPEG - 184.4 ko
... avant une bonne nuit dans le foin !

7° et dernière étape Raesfeld/Rosendahl (Allemagne)

Borken, Gemen, Ramsdort, Velen, Tungerloh-Pröbsting, Tungerloh-Capellen, Holtwick, Osterwick

55 km – vitesse moyenne : 29 km/h

Cette dernière étape se décompose en 2 parties :

  • 9h00 : regroupement des cyclistes et des 3 cars des autres Français, à la sortie de l’autoroute 31,
    JPEG - 154.3 ko
    La jonction avec les cars français.
JPEG - 169.5 ko
Voilà, le périple 2008 s’achève avec une bonne.. !

Enfin, un dernier message de la part d’Antonia et Theo Reehuis, la famille qui s’est proposée d’héberger 7 cyclistes : « le séjour était un événement agréable. Michel Guyard, Christoph Bouin, Francois Douyère, Jean-Claude Geranger, Emmanuel Levalet, Philippe Radé et Jean-Pierre Talois étaient très aimables et gentils. Tous se sont comportés très bien ». Et pourtant, ni Antonia et Theo ne parlaient le français, ni les 7 cyclistes ne parlaient allemand et l’anglais n’était pas non plus d’un grand secours.

JPEG - 158.4 ko
Theo, au milieu de ses hôtes


A quand le prochain périple ? les cyclistes en parlent déjà..! 2016 ?

puce Contact

RSS puce

1982-2017 © www.rosentrammes.eu - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.67.3