www.rosentrammes.eu
Slogan du site

Site franco-allemand relatif au jumelage des communes françaises de Entrammes, Forcé et Parné sur Roc avec la commune allemande de Rosendahl, depuis le 4 octobre 1970/Deutsch-französische Internetseite der Partnerschaft zwischen der deutschen Gemeinde Rosendahl und den französischen Gemeinden Entrammes, Forcé und Parné sur Roc

Périple Allemagne en vélo, du 27 mai au 1° juin

Le samedi 27 mai 2000, Jean-Pierre Tallois, Jérôme Cherruault, Guy Sauger, Gérard Besnier, Christophe Boin, Guy Loyant, Lionel Baudoin et Gérad Gerboin enfourchent leur vélo et mettent le cap sur la Wespthalie pour rejoindre Rosendahl, la ville jumelle...

Article mis en ligne le 17 février 2008
par jean-marc
Imprimer cet article logo imprimer
JPEG - 165 ko
Départ devant la mairie d’Entrammes

Le samedi 27 mai 2000, Jean-Pierre Tallois, Jérôme Cherruault, Guy Sauger, Gérard Besnier, Christophe Boin, Guy Loyant, Lionel Baudoin et Gérad Gerboin enfourchent leur vélo et mettent le cap sur la Wespthalie pour rejoindre Rosendahl, la ville jumelle, le 1° juin au matin.

Au menu de cette première journée, une étape de 180 km, qui les emmènent, en passant par Parné sur Roc et Forcé (8h30), à Ste Suzanne (les premières difficultés), Sillé le Guillaume (le vent dans le dos), Mamers (le pique-nique où les attendent les accompagnatrices Dominique, Monique et Michèle) et enfin Verneuil sur Avre (16h45) où le président du club de cyclos leur offre un kir normand. La nuit passée dans un gymnase n’est pas très reposante, la tempête s’est levée et les tôles claquent...

JPEG - 207.5 ko
Pluie sur la Picardie

Dimanche 28, c’est la fête des mères. 6h30, il est temps de se lever car il faut avaler 161 km pour rejoindre Bailleval, dans l’Oise, la prochaine étape. 8h00, c’est l’heure du départ et le président du club cyclos est là pour saluer les amoureux de la bicyclette. A St Gervais, le déjeuner est rapide, il pleut !
Cependant, l’après-midi se passe sans goutte de pluie. A Liancourt, dans l’Oise, pied à terre, c’est la braderie et on ne peut circuler. 22h00, tous aux plumes, dans un centre équestre, après un dîner à Clermont.

JPEG - 212.2 ko
Maroilles, capitale du fromage du même nom...

Lundi 29, direction Maroilles, à 160 km, ville connue pour son abbaye et son célèbre fromage : le soleil brille, mais pour combien de temps. Il fait froid et nos cyclistes apprécient les bananes. La fatigue commence à faire sentir et la pluie et la grêle n’arrangent rien. Pour les réconforter, après cette dure journée, le propriétaire du gite leur prépare une bonne poule au pot et une flamiche au Maroilles, la spécialité de la région.

JPEG - 136.5 ko
Puis, la Belgique et ses pluies glaciales...

Mardi 30 : on quitte la France pour rejoindre Oteppe, en Belgique, à 155 km. Le temps ne s’améliore et la pluie frigorifie nos cyclistes. Les Ardennes sont là, les hommes et les machines souffrent. Les côtes succèdent aux côtes, longues et interminables. Pendant ce temps, les accompagnatrices découvrent le chocolat belge. Ce n’est pas de la gourmandise, c’est de la curiosité..! Vie de château en fin de journée, pour un steak BBB (bleu, blanc, Belge) et dégustation de bière Crick pour les plus vaillants.

Mercredi 31 : 224 km attendent les cyclistes. Ce soir, ils dorment en Allemagne, à Buringen. La MAAS, qui sépare la Belgique de l’Allemagne, les contraint à emprunter un nouveau moyen de locomotion : le bac. Arrivés à Buringen, Maria et Josef, Christa, Marguerite et Eva, les amis allemands les accueillent. On se connaît et ils nous offrent un excellent dîner, dans un restaurant, avec vue sur le Rhin. La nuit sera agréable, dans de grands lits de 160.

JPEG - 153.8 ko
Enfin, l’arrivée en Rosendahl, Hubert Lardeux, le maire d’Entrammes, en tête...

Jeudi 1° juin : c’est la dernière étape, seulement 70 km pour rejoindre Rosendahl et le groupe de Français partis la veille par cars, eux qui ont passé" toute la nuit sur la route... Les amis de Rosendahl, dans les derniers kilomètres, se font plus nombreux pour terminer ce périple. Paul Keller ouvre la route, Hubert Lardeux, maire d’Entrammes, enfourche alors le vélo et accompagne les cyclistes ; Georg Meyering, maire de Rosendahl et Michel Veillé, adjoint au maire de Forcé, accompagnent également le groupe des cyclistes, dans une superbe Audi TT coupée cabriolet.

Dans la cour de la Hauptschule d’Osterwick, Allemands et Français accueillent ces fanas du vélo qui, en 6 jours, ont parcouru 950 km pour le plaisir et l’amitié entre les peuples.
Parmi eux, Guy Loyant et Gérard Gerboin connaissaient cet itinéraire, pour l’avoir déjà parcouru en 1992.

Ce périple montre une fois de plus que , malgré des conditions atmosphériques défavorables, ce jumelage entre la France et l’Allemagne, initié 30 ans plutôt, peut compter sur les habitants de ces communes pour le faire vivre, habitants qui forment désormais une grande famille.

Questions aux lecteurs de cette article : bien que cela ne soit pas écrit dans cet article, qui appelle-t-on les gazelles, pendant ce périple ?

Vous pouvez proposer vos réponses directement au comité de jumelage, rubrique contact.

puce Contact

RSS puce

1982-2017 © www.rosentrammes.eu - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.67.3