www.rosentrammes.eu
Slogan du site

Site franco-allemand relatif au jumelage des communes françaises de Entrammes, Forcé et Parné sur Roc avec la commune allemande de Rosendahl, depuis le 4 octobre 1970/Deutsch-französische Internetseite der Partnerschaft zwischen der deutschen Gemeinde Rosendahl und den französischen Gemeinden Entrammes, Forcé und Parné sur Roc

Rencontre inter-comités de jumelage du 5 juin 2016
Article mis en ligne le 18 juin 2016
par jean-marc
Imprimer cet article logo imprimer

Profitant du bicentenaire de l’abbaye de la Coudre, les 2 comités de jumelage, allemand et français, se sont donnés rendez-vous le 5 juin, au matin, à l’abbaye du Port du Salut, à Entrammes pour réfléchir à l’avenir du jumelage. Outre les membres des comités de jumelage étaient également présents les maires des 3 communes françaises.

JPEG - 53.6 ko
Une partie des membres des 2 comités de jumelage...

L’enquête de satisfaction, lancée par le comité allemand auprès de ses familles adhérentes, à l’issue de la rencontre annuelle de l’Ascension (5-8 mai 2016), a également été proposée aux familles françaises.

Satisfaction pour cette première expérience, le taux de réponses dépasse les 40% pour chacun des 2 partenaires.

Les questions étaient réparties en plusieurs thèmes.

Le premier portait sur l’action culturelle du jumelage, unanimement reconnu tant en France qu’en Allemagne. Quant au programme habituel de l’Ascension, il satisfait la très grande majorité des participants des 2 pays qui estiment les activités proposées intéressantes.
La journée du vendredi est également considérée comme importante, mais pas totalement indispensable... La soirée "officielle" doit être conservée et les participants affichent une certaine satisfaction du jumelage.

Les membres des 2 comités de jumelage sont qualifiés de fiables et compétents. Cependant, peu de personnes se disent prêtes à apporter leur concours aux comités.

Autre point important de la réunion : que fait-on si les financements européens viennent à manquer... Recherche-t-on une nouvelle commune, originaire du sud ou de l’est de l’Europe ou encore des pays baltes..?

Pour bien comprendre l’interrogation, il convient de savoir que la Commission européenne peut apporter son soutien financier, dans le cadre du programme "l’Europe pour les citoyens" aux jumelages de villes qui proposent des actions se rapportant aux priorités définies par l’Europe.

Les objectifs de ce programme sont ainsi définies :

  • contribuer à faire comprendre l’UE, son histoire et sa diversité ;
  • promouvoir la citoyenneté européenne et améliorer les conditions de la participation civique et démocratique au niveau de l’UE ;
  • sensibiliser au travail de mémoire, à l’histoire et aux valeurs communes ;
  • encourager la participation démocratique des citoyens européens : leur permettre de mieux comprendre l’élaboration des politiques, créer des circonstances favorables à l’engagement dans la société et entre les cultures et au volontariat au niveau de l’UE.

Le financement dédié à ce programme, pour la période 2014/2020 est fixé à 185 468 000 € (215 000 000 € pour le programme 2007/2013).

Par contre, l’enveloppe financière réservée au programme Erasmus+ (jeunes de 13 à 30 ans) atteint 14 774 524 000 €.

De même, cette ’enveloppe financière affectée au programme "L’Europe pour les citoyens" doit être répartie équitablement entre tous les pays.

Pour mémoire, il existe près de 40 000 jumelages de villes en Europe, dont près d’un tiers pour la France et l’Allemagne, les jumelages franco-allemands représentant 17% de ces derniers.

Ainsi, pour obtenir un soutien financier de Bruxelles, le programme d’actions devra donc montrer qu’il contribue à rapprocher l’Europe de ses citoyens et qu’il s’intègre dans ses priorités...

Au vu des avis formulés par les familles adhérentes des 2 pays, les membres des 2 comités de jumelage et les 3 maires français ont d’abord exprimé leur désir de maintenir le jumelage dans son périmètre actuel, sans chercher à l’étendre à une 3° commune européenne ; puis, ont confirmé la nécessité de continuer à solliciter le soutien financier de l’Europe et, pour cela, de définir des programmes d’actions compatibles avec les orientations et priorités européennes, de façon à continuer à apporter leur contribution à la construction européenne en renforçant la dialogue et la compréhension entre les peuples...

Pour la rencontre de 2017, le comité français a choisi de retenir le thème Lutter contre la stigmatisation des « immigrés » et élaborer des contre-discours afin de favoriser le dialogue interculturel et la compréhension mutuelle, celui-ci s’inscrivant dans la suite de la rencontre virtuelle de janvier 2016 et de la rencontre de mai 2016, où le maire de Rosendahl a présenté les conditions d’accueil mise en place dans sa ville pour accueillir les migrants syriens, irakiens et afghans, notamment.

La réunion s’est achevée par un déjeuner servi à l’hôtellerie de l’abbaye et par l’échange de souvenirs...

JPEG - 66.4 ko
Echanges avec la communauté trappiste...
JPEG - 56.6 ko
Monika et Maria remettent au Père Joseph la liste des trappistes décédés à Darfeld, entre 1795 et 1825
JPEG - 41.7 ko
Présentation de la liste des "frères" décédés à Darfeld...
JPEG - 44.6 ko
Découverte des noms des "frères" décédés à Darfeld...

Dans la même rubrique

puce Contact

RSS puce

1982-2017 © www.rosentrammes.eu - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.67.3