www.rosentrammes.eu
Slogan du site

Site franco-allemand relatif au jumelage des communes françaises de Entrammes, Forcé et Parné sur Roc avec la commune allemande de Rosendahl, depuis le 4 octobre 1970/Deutsch-französische Internetseite der Partnerschaft zwischen der deutschen Gemeinde Rosendahl und den französischen Gemeinden Entrammes, Forcé und Parné sur Roc

Suivi du séjour des jeunes (5-10 juillet 2016)
Article mis en ligne le 7 juin 2016
par jean-marc
Imprimer cet article logo imprimer
JPEG - 236.4 ko
L’école "Kath. Antonius-Grundschule" de Rosendahl-Darfeld


Mercredi 6 juillet

Les jeunes sont arrivés à Darfeld, à 10h30, le mercredi 6 juillet. Le voyage s´est passé sans difficulté particulière, même si la nuit a été courte : extinction des feux vers 23h30 et lever vers 7h00.

Pendant ce temps, les jeunes de la Grundschule de Darfeld attendent avec beaucoup d’impatience les jeunes français. Ils restent ainsi une heure, sur le bord de la rue, à attendre le car français...

JPEG - 40 ko
Andrea Lyding, Rektorin

Dès leur arrivée, tout le monde se retrouva dans la Mensa (cafétaria) pour le discours de bienvenue prononcé par la directrice, Andrea Lyding. Ce sont Inès et Clarisse qui, en allemand, firent en retour part de leur enthousiasme pour ce séjour à Rosendahl, petit discours préparé dans le car, juste avant l’arrivée.

JPEG - 53.5 ko
Inés et Clarisse , entourées de Dany

Puis Karin, enseignante, présente à chaque jeune français, le jeune allemand qui va l’héberger pendant le séjour.

JPEG - 56.7 ko
Karin appelle les jeunes français....

Après un rafraîchissement et quelques "en-cas", les jeunes des 2 pays se retrouvent très rapidement sur la cour pour jouer au ballon, grimper dans les jeux, etc...

JPEG - 55.8 ko
L’heure du déjeuner...

Après un déjeuner sur place, l’ensemble des jeunes retournent aux jeux ; puis, rejoignent, à pied, l’espace intergénérationnel de l’ancienne gare de Darfeld, pour un nouveau moment de détente...

JPEG - 64.8 ko
Centre intergénérationnel de l’ancienne gare de Darfeld....
JPEG - 56.9 ko
Centre intergénérationnel de l’ancienne gare de Darfeld....

Ensuite, pendant une petite 1/2 heure, le groupe se dirige vers le château de Darfeld, en suivant l’ancienne voie ferrée.

JPEG - 53.7 ko
Découverte du château de Darfeld, site historique du jumelage

Toujours aussi majestueux, le château de Darfeld est un monument important pour le jumelage car il a, en 1970, servi d’écrin à la signature de la charte de jumelage entre Entrammes et Rosendahl. C’est aussi un de ses anciens occupants qui, de 1795 à 1825, accorda l’asile aux moines trappistes pendant la Révolution française.... ainsi que le rappela la comtesse (Gräfin) Gloria Droste zu Vischering Erbdrostin.

JPEG - 56.5 ko
La comtesse Gloria explique l’histoire de la Poste...
JPEG - 53.5 ko
La petite chapelle du château...
JPEG - 65.2 ko
L’intérieur de la cour du château

Après un retour, à pied, à la Grundschule, les jeunes sont heureux de déguster quelques gaufres avant de faire connaissance de leur famille d’accueil.

Au terme de cette première journée, chacun va découvrir, au plus près, le mode de vie allemand, ses habitudes, sa cuisine et sa nouvelle chambre, avant de passer une bonne nuit réparatrice, car le séjour ne fait que commencer...

Jeudi 7 juillet

JPEG - 46.9 ko
Constitution des groupes et distribution de l’exercice...

8h00, la Grundschule de Darfeld accueille ses nouveaux élèves français pour une première matinée de travail. Répartis entre groupes franco-allemands, les élèves doivent échanger préalablement entre eux pour réaliser les exercices. Un adulte les accompagne tout au long de l’exercice. Certaines travaillent dans la Mensa pendant que d’autres choisissent la cour de l’école. Le temps est agréable...

JPEG - 54.9 ko
JPEG - 60.2 ko
JPEG - 55.1 ko
JPEG - 48.7 ko
JPEG - 62.5 ko

A 10h00, tous les jeunes prennent la direction de la Grundschule de Osterwick, où ils sont accueillis sur l’air de frères Jacques, version locale, auquel ils répondent en version française.

JPEG - 51.1 ko
Accueil à la Grundschule d’Osterwick...
JPEG - 59.6 ko

Après les présentations, chacun peut s’essayer aux jeux de l’école.

JPEG - 61.2 ko
JPEG - 57.1 ko

11h30, les choses sérieuses commencent. Christoph Gottheil, maire de Rosendahl, les accueille dans la salle du Conseil municipal, là où se prennent les grandes décisions politiques de la commune.

JPEG - 47 ko
Le maire de Rosendahl...

Après avoir présenté sa commune et ses services, dans les 2 langues, il donne la parole aux jeunes qui... n’hésitent à le bombarder de questionsccomme : c’est quoi votre travail..?

JPEG - 36 ko
Christoph Gottheil présente les liens entre sa commune et celle d’Entrammes...

Ensuite, il rappelle les liens historiques qui unissent, depuis 1970, la commune de Rosendahl à la commune d’Entrammes, en précisant qu’en 1970, il n’était pas encore né...

JPEG - 73.1 ko
Photo souvenir devant le chêne rouge d’Amérique planté le 1° juin 2000, par les 4 maires...

Rendez-vous ensuite à la Mensa d’Osterwick pour le déjeuner... avant de prendre la direction de la Croix de Rosendahl, autre lieu chargé d’histoire. En effet, c’est à cet endroit qu’a été élevé une Croix symbolisant l’emplacement de l’ancien monastère trappiste qui a existé, entre 1795 et 1825, à Darfeld.

JPEG - 75.5 ko
La Croix de Rosendahl,

A cette occasion, Monika Klein, la présidente du comité de jumelage allemand, a rappelé l’histoire de ce site et l’inauguration récente, le 7 mai dernier, d’une plaque en mémoire des trappistes enterrés sur le site, pendant la période d’existence du monastère, en présence de la Mère abbesse de la Coudre de Laval et du Père abbé d’Entrammes, lors de la rencontre franco-allemande de l’Ascension.

JPEG - 71.1 ko
Marque de la présence des Trappistes, entre 1795 et 1825 !

Après ce site, un autre site historique attendait les jeunes : l’œuf d’Holtwick, c’est un morceau de granit et de gneiss, de 15 à 20 tonnes, arrivé ici, il y a 15 000 ans, en provenance de Scandinavie.

JPEG - 67.5 ko
L’oeuf de Holtwick

Une autre version dit que cette pierre aurait été lancé par le diable, pour empêcher la construction d’une église et que celle-ci aurait manqué sa cible et qu’elle aurait alors été abandonnée...

Puis, la journée s’est poursuivie par un rallye en forêt où, là encore, les jeunes, en groupes mixtes, devaient rechercher des indices, effectuer des jeux et trouver des solutions pour marquer un maximum de points. Les résultats sont attendus pour samedi...

JPEG - 63 ko
Rallye dans la forêt de Darfeld, sur le chemin de Klein Burlo...
JPEG - 77.1 ko
JPEG - 61.8 ko
JPEG - 66.9 ko

En fin de journée, les familles d’accueil sont venues très tôt à la rencontre des enfants, de façon à ne pas louper le début du match de foot-ball...

JPEG - 63.7 ko
Un peu de réconfort à l’arrivée : eine Wurst !

Vendredi 8 juillet

Après une fin de journée agréable, il faut reprendre le chemin de l’école pour poursuivre le partenariat avec nos homologues de Darfeld.

JPEG - 51.3 ko
Qu’et-ce qu’on pourrait bien faire..?

Il s’agit de représenter, en peinture, ce qui symbolisent le plus la France et l’Allemagne... telle est la commande de la première partie de la matinée (jusqu’à 10h00).

JPEG - 57.9 ko
Quelque chose qui symbolise la France et l’Allemagne ?

Pour faire cet exercice, ce n’est pas facile car il faut se mettre tous d’accord, il faut échanger entre Français mais aussi avec nos amis allemands....

JPEG - 53.5 ko
Et après le drapeau français, qu’est-ce qu’on fait..?
JPEG - 54.1 ko
C’est à chacun son tour... pour peindre !
JPEG - 63.2 ko
Il faut partager ses idées... avec le partenaire !
JPEG - 56.3 ko
Il faut aussi apprendre à collaborer....
JPEG - 56.3 ko
Il faut aussi apprendre à collaborer....
JPEG - 45.8 ko
Le foot-ball est aussi un symbole fort... pour les garçons !
JPEG - 46.8 ko
JPEG - 47.9 ko

L’effort justifiant le réconfort, la visite du parc d’animaux sauvages de Reken "Wildparc Frankenhof" permet de faire faire connaissance avec les animaux sauvages vivants en Allemagne. Pas de souci, nous n’allons pas rencontrer de tigres et de lions, ni d’éléphants...

JPEG - 65.9 ko
Entrée du Wild Park Frankenhof
JPEG - 75.7 ko

Une guide, très pédagogue, explique tout d’abord la vie des ratons laveurs (ours laveurs, en allemand), puis des rapaces, des cochons sauvages et des chèvres...

JPEG - 67.1 ko
Monika traduit la leçon...

Chacun des 500 animaux portant un nom dans le parc, il est convenu, sur proposition des jeunes français, de donner le nom de "France, à cette jeune chèvre née il y a 3 ou 4 jours.

JPEG - 75 ko
3 jours après sa naissance, les jeunes le prénomment "France"...

La guide explique ce qu’est la naturalisation d’un animal sauvage ou comment repoussent les bois du cerf, le roi de la forêt...

JPEG - 51.6 ko
Explication sur la naturalisation....
JPEG - 54.5 ko
Explication sur la formation des bois de cerfs...

Mais le parc est aussi un ensemble de jeux pour les jeunes, où ils peuvent s’adonner à toutes sortes de sensations...

JPEG - 54.2 ko
Super toboggan....
JPEG - 37.6 ko
Jeux de plein air...

Mais les loups ne sont pas loin et c’est l’occasion de les approcher, comme les cerfs, afin d’admirer leurs magnifiques bois, qui repoussent en 4 mois, pour atteindre 60 cm environ....

JPEG - 64.2 ko
Le loup
JPEG - 50.1 ko
Les cerfs...

Cette construction, très Far West canadien, abrite de nombreux jeux pour les jeunes.

JPEG - 46 ko
Wildpark Frankenhof, vue des toboggans...

La journée s’est achevée à 17h30, après une petite heure de "Shopping" à Coesfeld, ville de 30 000 habitants située à une quinzaine de km de Rosendahl-Darfeld.

JPEG - 43.5 ko
Apprendre à évaluer ses moyens financiers...
JPEG - 62.8 ko
Pauvre sanglier....
JPEG - 60.4 ko
Place centrale de Coesfeld, après le "Shopping"...

Samedi 9 juillet

La journée étant libre et en famille jusqu’à 18h00, cet article est illustré avec les derniers moments, en commun, du séjour, le départ étant prévu pour le dimanche 10 juillet, 9h00.

JPEG - 59.1 ko
Les familles d’accueil...

Après les mots de remerciements prononcés par Karin Schotte en direction des familles d’accueil, de tous ceux et celles qui se sont investis dans la réussite de cette rencontre franco-allemande, un groupe de musiciens de l’école a entonné plusieurs airs.

JPEG - 64.7 ko
Les flûtistes de la Grundschule....
JPEG - 63.8 ko
Les jeunes écoutent les flûtistes...

Ravis de cette rencontre et de son organisation, 2 élèves remettent à Karin, leur professeur, un gros bouquet de fleurs.

JPEG - 45.8 ko
Karin Schotte reçoit des fleurs...

Puis, Thomas Schotte, responsable garde forestier, détaille les réponses du rallye de la forêt et présente l’équipe gagnante, pour laquelle il remet à chacun de ses membres, un nichoir pour oiseaux...

JPEG - 49 ko
Thomas Schotte présente un busard
JPEG - 57 ko
Les gagnants reçoivent un nichoir...
JPEG - 66.6 ko
Souvenir : un crâne, une mâchoire, ...
puce Contact

RSS puce

1982-2017 © www.rosentrammes.eu - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.67.3