www.rosentrammes.eu
Slogan du site

Site franco-allemand relatif au jumelage des communes françaises de Entrammes, Forcé et Parné sur Roc avec la commune allemande de Rosendahl, depuis le 4 octobre 1970/Deutsch-französische Internetseite der Partnerschaft zwischen der deutschen Gemeinde Rosendahl und den französischen Gemeinden Entrammes, Forcé und Parné sur Roc

Arrivée à Rosendahl

Jeudi matin, accueil à la Verbundschule de Rosendahl-Osterwick, par Maria...

Article mis en ligne le 23 mai 2010
par jean-marc
Imprimer cet article logo imprimer
PNG - 427.9 ko
Arrivée à la Verbundschule Legden-Rosendahl à Osterwick

Après une nuit relativement calme, malgré les secousses des autoroutes belges, quelques gouttes de pluie en fin de nuit, un petit déjeuner copieux pris vers 7h15, dans la région de Cologne, les 3 cars sont arrivés à Rosendahl vers 9h50, avec 20 mn de retard sur l´horaire prévu.

PNG - 427 ko
Hall d’accueil de la Verbundschule

Le hall d’accueil de la Verbundschule a été redécoré, pour la circonstance, de nombreuses guirlandes aux couleurs françaises. Des rafraichissements et des petits gâteaux sont disposés sur plusieurs tables. Le pétillant est également présent.

PNG - 407.3 ko
Maria Mussinghoff (à droite), enseignante et vice-présidente du comité de jumelage

Au nom de la direction de Verbundschule (ex Hauptshule avant regroupement avec Legend), Maria Mussinghoff, enseignante dans cet établissement depuis de nombreuses années et nouvelle vice-présidente du comité de jumelage, prononce les mots d’accueil de la délégation française composée 151 personnes, dont un tiers a moins de 25 ans.

PNG - 408.6 ko
Ecoute attentive, le verre à la main...
PNG - 410.1 ko
Dorine Guesdon et Jean-Marc Desnoë, président du comité de jumelage

Extrait de l’intervention de Jean-Marc Desnoë, président du comité de jumelage français

  • voilà 60 années que l’Europe a commencé sa construction, c’était le 9 mai 1950 avec la déclaration de Robert Schuman, un de pères de l’Europe avec Konrad Adenauer ;
  • voilà 40 années que nos communes ont décidé de se connaître, c’était le 4 octobre 1970, au château de Darfeld, avec la signature d’une charte de jumelage ;
  • voilà 20 années, je découvrais Rosendahl, pour la première fois, c’était le 30 mai 1990 avec les jeunes de l’école intercommunale de musique. Si mes souvenirs sont exacts, il y avait eu une grande fête, pendant le week-end précédent, avec de nombreux entrammais méconnaissables, pour le 1100° de Rosendahl, ou plutôt d’Osterwick, d’Holtwick et de Darfeld.

Cette année encore, de nombreux jeunes français vont découvrir votre région pour la première fois :

  • dès aujourd’hui, avec plusieurs jeunes danseuses,
  • début juillet avec des adolescents des 3 communes de Entrammes, Forcé et Parné sur Roc. Comme vous pouvez le constater, depuis 40 années, l’amitié franco-allemande qui unit nos communes n’a pas pris une ride et vous êtes là, vous tous ce matin, pour en témoigner. Cela se voit sur vos têtes même si, pour certains, elles ne sont pas trop… fraîches !

Vous les jeunes, vous avez moins de 25 ans et vous représentez près d’un tiers des participants (32%). C’est un signe de bonne santé, de vitalité de notre jumelage. Demain, vous prendrez nos places, pour faire vivre ce jumelage franco-allemand, dont les origines remontent à la Révolution française, le père Joseph de l’abbaye Notre Dame du Port du Salut, ici présent, peut en témoigner. En effet, en 1795, ses prédécesseurs, ou ses ancêtres, je ne sais pas comment on dit, s’établissaient à Darfeld.

PNG - 366.4 ko
Louise dans les bras de sa maman

Comme vous pouvez le remarquer, les jeunes s’impliquent de plus en plus tôt dans le jumelage, dès l’âge de 10 ans, notamment dans le cadre des liens que les écoles mettent en place entre elles :

  • d’abord celles de Parné sur Roc et Darfeld ,
  • maintenant, celles d’Entrammes et d’Osterwick,
  • et puis, un jour, il y aura bien, je l’espère, quelque chose entre celles de Forcé et Holtwick…

Les jeunes, qui sont parmi nous aujourd’hui, constituent la 3° voire la 4° génération du jumelage (une tous les 20 ans). Ils vont emboiter le pas à celle de 1970, lorsque le voyage entre nos 2 pays était long et surtout beaucoup moins confortable.

Pour illustrer mon propos, je vous présenterai 7 familles de 3 générations présentes dans cette salle :

  • Louise qui a tout juste 16 mois (c’est une des plus jeunes), Céline, sa maman et membre du comité de jumelage, qui est venue pour la première fois ici en 1993, avec l’école de danse (elle avait 11 ans) et ses grands-parents ;
  • Louis, sa maman Isabelle et ses grands-parents ;
  • Thomas, sa maman Stéphanie et ses grands-parents ;
  • Marie, Enzo et Noah, leur maman Séverine et ses grands-parents ;
  • Victoire et Gabriel, leur manan Céline et ses grands-parents ;
  • Anaïs (la plus jeune, 7 mois), sa maman Valérie et ses grands-parents ;
  • Romain et Clément, leur papa Stéphane et ses grands-parents ;
PNG - 385.5 ko

Après ce petit clin d’œil à la jeunesse, nous avons essayé d’apporter un peu de soleil dans nos bagages , « j’ai même donné à manger au chat hier soir, mais je crois qu’il n’avait pas faim ». Alors, nous en avons mis dans nos cœurs et allons vous en faire profiter pendant ce week-end, attendu avec impatience depuis de nombreuses semaines, notamment par les plus jeunes, comme Chloé et Marie…, qui sont venues pour la première fois en 2007, avec la classe de Dany, et qui reviendront en juillet, comme des grandes.

Par ailleurs, je ne voudrai pas terminer sans une petite pensée pour ceux qui nous ont quitté dernièrement, notamment André Talvard, membre du comité de jumelage pendant de longues années, et Bernhard Weuler, qui connaissait bien notre région...”

puce Contact

RSS puce

1982-2017 © www.rosentrammes.eu - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.67.3